Association Psychanalyse et Médecine

Editorial

À L’AISE !

« Régale-toi ! » « Je profite ». « Il est interdit d’interdire » : 

Le projet rêvé d’acte de libération face à l’étouffement moral et névrotique, interdits et limitations érigées en système, a fait son chemin… Vers Cythère. 

Vers la cible : Une permissivité sans fin devenue mot d’ordre, phylogénétiquement engrammé : No limit !

Ce trait d’humour a fini par être cru, puis érigé en valorisation de la perversion et de la psychose, qui règnent de nouveau sur grand écran, dans la joie et les fracas. 

Direction : la jouissance ! Affranchissement de toute castration. Pulsion en circuit court, brut. Régression et narcissisme confiné, minable ou éclatant : je m’occupe de moi, de mon Moi. 

En sont sortis - ironique paradoxe - de grands professionnels de l’interdiction, moralistes de tout temps, déguisés en novateurs ou simplement vêtus de leur peau de loup, sans vergogne. 

Terreur verbale, physique : Il est interdit d’inter-dire, de dire ce qui ne rentre pas dans les nouvelles Doxas. La liste des interdits s’allonge. En place d’humour, des gueules d’atmosphère, séduisantes ou acerbes, couteau à la main : « soumets-toi à mon fantasme ! », par la loi, les discours ou les armes. 

Conflits et violences diffusent en progression géométrique, hors conscience. Dans le pays et le monde. En attendant la déflagration ? 

 Quant à nous, nous poursuivons notre chemin, à l’abri dans nos microcosmes minables ou délicieux, mal à l’aise, mais pas encore clandestins.

Houchang Guilyardi 

Septembre 2022

CLINIQUE MÉTAPSYCHOLOGIQUE DES ATTEINTES CORPORELLES

La clinique des atteintes corporelles, trop souvent laissée de côté dans la formation des psychanalystes, purement technicisée dans la médecine, nécessite une approche généreuse du tissage entre corps et psychisme.
 
Association de recherche clinique et d’approfondissement théorique, lieu de travail, d’échanges et d’élaboration, l’Association Psychanalyse et Médecine rassemble des psychanalystes, des psychologues, des médecins, et d’autres, autour des questions soulevées par cette clinique.
 
Elle a pour spécificité la prise en compte insistante du réel, indispensable à toute élaboration théorique, et ce jusque dans sa plus grande crudité.
 
Fondée en 1997 au sein de la Pitié Salpêtrière, l’Association s’est fortement impliquée, avec ses membres, dans la clinique hospitalière et le contact avec les maladies dites « somatiques », mines de réel à ciel ouvert, affleurant des corps meurtris, blessés et douloureux, si difficiles à approcher. Cette expérience, auprès des malades et des soignants a donné lieu à un matériel clinique considérable et à des publications nombreuses et reconnues.
 
Hors les murs désormais de l’hôpital général, l’APM poursuit cette démarche avec des praticiens qui y exercent, tant médecins que psychologues et psychanalystes, tout en développant un éclairage particulier trop souvent ignoré dans la formation.
 
Dans ce cadre, différents modes de travail ont été mis en place chaque semaine : cycles de séminaires, conférences, groupes de travail, ateliers cliniques, études de cas et supervision, dans lesquels chacun peut s’investir, intervenir et participer dans une ambiance studieuse et bienveillante.
 
Bureau

Président : Houchang GUILYARDI
Secrétaire générale : Josette OLIER
Secrétaire-Adjoint : Jean-Jacques CHAPOUTOT
Enseignements : Geneviève VIALET-BINE
Trésorier : Bruno WALCH
Éditons : Martine DOMBROSKY
Site web : Corine DOL MARTIN

Actualité

Madeleine Gueydan

"Le dur désir de durer ou l’incommensurable du désir, en particulier chez les aînés acceptant le naufrage."


Jeudi 8 décembre 2022 

21h00
Freud
Lacan