Colloque Cerisy 2021

Chateau de Cerisy

Après trois années de préparation, l’Association Psychanalyse et Médecine a tenu, du 21 au 28 Aout, dans le cadre du prestigieux et historique Chateau de Cerisy La Salle, le colloque

«  Psychanalyse et médecine, entre corps et langage »



Celui-ci s’est déroulé dans un crescendo impressionnant au long d’une semaine pleine et entière.
Il a réuni une soixantaine de personnes, psychanalystes, médecins, chirurgiens, psychologues, infirmiers, tous impliqués dans ce que l’on peut appeler la « clinique du fracas », permettant des conférences et échanges d’une profonde richesse et d’une merveilleuse convivialité, explorant de multiples champs, et permettant à chacun de découvrir et développer l’énigme posée par le sujet dont le corps est traversé et habité par le langage, et bien là de faire limite à une jouissance qui déborde le sujet et parfois les services de santé. 


Houchang Guilyardi, Président de l’Association Psychanalyse et Médecine initiatrice de ce colloque, y a renouvelé le concept de « somatose », ou « psychose somatique », inscrivant les atteintes corporelles, lésions et douleurs dans les mouvements et impasses de la structure.


Expériences de participation de psychanalystes dans les services hospitaliers, chirurgie, neurochirurgie, ophtalmologie, etc..., à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière entre autres. Exemples réels et crus, réanimation en néonatalité ou en fin de vie, sujets dans le coma, enfants en déshérence, questions de sexe et de genre avec leurs réponses jusqu’à des passages à l’acte, soulignent l’importance de la présence de psychanalystes dans les hôpitaux, et celle des enjeux éthiques. 
Des échanges spontanés et riches, dans une ambiance dynamique, studieuse, et joyeuse dans l’esprit de Cerisy, ont accompagné ce colloque, traversé par le souffle poétique de Florient Azoulay, dramaturge et conteur, et par celui d’Antoine Pierlot, violoncelliste, tout au long des journées et soirées. 


Les Actes du colloque devraient être rapidement publiés. Nous nous y employons.