Seminaire XI de Jacques Lacan
"Les Quatre Concepts Fondamentaux de la Psychanalyse"

Lecture animée par Nicole FRANCOIS

Cette année nous venons de terminer la lecture de la séance du 17 juin 1964 laquelle nous achemine au 24 juin 1964 dernier chapitre de ce séminaire où Lacan a abordé les concepts freudiens : l’inconscient, la répétition, le transfert et la pulsion.

Dans les dernières phrases de la séance du 17 juin Lacan met en évidence la différence, les conjonctions et les ambiguïtés entre le champ analytique et le champ universitaire.

En réponse à Pierre Kaufmann qui revient à propos du père et du transfert tel qu’au début du chapitre 7 de «  La science des rêves «, Lacan répond qu’il, le père, est endormi. Puis plus loin il fait le rapprochement avec le maître d’études chargé de recherches et avec lequel il faut bien tenir compte de ses idées pour l’avenir de notre avancement ; ce qui naturellement note-t-il n’est pas la meilleure chose pour la pensée scientifique. Là il va faire une différence avec le champ analytique dans lequel le sujet peut s’y autoriser à partir du moment où il y opère librement. Or stupéfaction ! Lacan constate : « Eh bien !par une sorte de singulier effet de vertige, c’est là qu’ils ( les psychanalystes ) vont tenter de reconstituer, au maximum, la hiérarchie de l’habilitation universitaire, et faire dépendre leur agrégation d’un autre déjà agrégé. Ca va même plus loin. Quand ils auront trouvé leur chemin, leur mode de pensée, leur façon même de se déplacer dans le champ analytique, à partir de l’enseignement d’une certaine personne, c’est par d’autres, qu’ils considèrent comme des imbéciles, qu’ils essaieront de trouver l’autorisation, l’expresse qualification, qu’ils sont bien capables de pratiquer l’analyse « … « Si l’on dit que les analystes eux-mêmes font partie du problème de l’inconscient, est-ce qu’il ne vous semble pas qu’en voilà une belle illustration, et une belle occasion à analyser ? « 

Entre les séances du 17 et du 24 juin, le 21 juin 1964 pour plus de précision, Lacan a fondé l’EFP…

La dernière séance de ce séminaire que nous allons aborder cette année fait résonner comment il est difficile d’échapper à la hiérarchie, à l’hypnose, à ce qui cause notre jouissance, au père, aux identifications…

le 1er mardi de chaque mois
3 octobre, 7 novembre, 5 décembre 2017
9 janvier, 6 février, 6 mars, 3 avril, 15 mai, 5 juin 2018


Contact : Nicole FRANCOIS : 01 45 88 34 62
Institut Protestant de Théologie, (Salle 12, 1er étage)
83, Bd Arago 75014 - Paris (Métro St Jacques)

Une participation financière sera demandée pour la location de la salle